Improvisations

Foin des préparations et des textes pensés ! Voici des mots cueillis aux lèvres.

A la ferme du Cugnon

Il y a, autour de Hauteluce, un grand nombre de petites fermes où sont élevées des vaches dont le lait est utilisé pour la fabrication  du fromage local, le Beaufort.

 

Nous sommes allés, hier, guidés par Céline, en visiter une avec les enfants, l’aimée et ses enfants. Il s’agissait de la ferme du Cugnon, au bout de la vallée, près du col du Joly et des Contamines, où nous a accueillis, avec une très grande gentillesse, la fermière, Dominique, épouse d’un autre Dominique.

C’est un dur métier que celui de fermière ou de fermier, dans ces régions de montagne où l’on est loin de tout et où même les choses proches peuvent devenir lointaines pour peu que la neige tombe, ce qui est fréquent.

Mais quel drôle de métier aussi, qui consiste à s’occuper avec amour de bêtes douces et gentilles pour les livrer, quelques mois plus tard, à l’abattoir et à la mort !

Next Post

Previous Post

Laisser un commentaire

© 2017 Improvisations

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :