Gouverner, c’est comme vivre : c’est gérer l’imprévu

Vivre, c’est à chaque instant décider de son avenir indépendamment de ce qui fut fait, indépendamment de ce que furent nos projets, nos rêves, nos plans sur la comète. C’est décider de son avenir en tenant compte de la seule chose qui vaille : ce qui est. Ce qui est et non pas ce qui aurait pu être, ce qui aurait dû être, ce que nous aurions aimé qu’il soit ; ce qui est et non pas autre chose.