Auteur/autrice : Aldor

8 janvier 2023 / / Choses de la vie

Nous aimons la transparence mais en même temps les replis, ce qui rend les êtres retors, voire un peu pervers : les assassins au grand coeur, les nonnes licencieuses, les bourreaux amateurs de musique, les concierges spécialistes de littérature – tout ce qui permet de donner épaisseur et suprise à l’image simple que nous nous faisons des êtres.

31 décembre 2022 / / Le monde tel qu'il est

Sept milliards et demi d’un côté ; moins d’un million de l’autre. Nos cousins ne pèsent rien : chaque année, l’équivalent de dix fois la population totale des grands singes meurt de faim parmi les humains. Il y en a plein aussi, des enfants mignons aux grands yeux, qui disparaissent dans le malheur du monde. Et d’autres êtres vivants aussi, par milliards.

25 décembre 2022 / / Le monde tel qu'il est

Il y a peut-être un lien entre la conception pornographique, réductrice, que  les Talibans ont des femmes et la conception pornographique, utilitariste, également réductrice que certaines et certains d’entre nous ont du monde. Mais ça n’est pas une affaire de sexe.

11 décembre 2022 / / Économie

C’est pourquoi il faut refuser de parvenir, refuser de devenir un de ces parvenus ne cherchant qu’à se hisser au niveau ou au-dessus des autres ; trouver en soi le courage de résister, de refuser cette course moutonnière qui nous entraîne, nous laisse toujours haletants, envieux, insatisfaits ; et participe au malheur du monde.

8 décembre 2022 / / Le monde tel qu'il est

Les mots répétés, ces déclarations solennelles qui ne conduisent à rien, ces grands discours qui demeurent lettre morte, ces paroles d’engagement qui deviennent litanies, se muent peu à peu en étouffoir : l’agonie de la planète disparaît sous la montagne de mots dont on la recouvre et dont on finit par se payer, en monnaie de ces singes qui continuent à disparaître dans l’inaction de nos propos.

30 novembre 2022 / / Économie

D’un côté comme de l’autre, le marché est inopérant, ou plutôt mal opérant : il risque d’affamer les foules et de détruire toute vie sauvage pour permettre à quelques privilégiés de continuer à mener grand train. Il faut donc lui substituer des dispositifs hors marché, des dispositifs centraux et étatiques fondés sur la redistribution sociale et la norme.

19 novembre 2022 / / Le monde tel qu'il est

Nous sentons et savons les liens indissociables, de nécessité mais aussi d’amour, qui nous rattachent au reste du vivant, à la multitude des êtres de la Maison commune mais avons du mal à les reconnaître et à agir en conséquence. Nous aimons, dépendons et détruisons ce dont nous dépendons et que nous aimons. C’est un comportement intrinsèquement inauthentique, qui crée une dissonance cognitive et nous plonge dans un immense désarroi, si ce n’est même dans la tristesse. C’est cela aussi que racontent les mythes du Péché originel et du dresseur de chevaux.

16 novembre 2022 / / Le monde tel qu'il est

Comme si l’honneur et la vertu de nos guerriers, qui ont vaincu tour à tour les deux plus puissantes armées du monde, avaient besoin d’être défendus et protégés contre les assauts de la séduction féminine ! Comme si eux, qui se sont battus comme des lions, étaient sans force face à la douceur d’un visage !

4 novembre 2022 / / Économie

J’imagine que, répartis un peu partout sur la planète, travaillent jour et nuit de grands ordinateurs géants, qui, informés en temps réel de mes achats, moulinent plus vite que l’éclair pour dénicher, dans le stock des produits vendus par l’enseigne, celui précisément qui jamais ne me sera utile.

24 octobre 2022 / / Choses de la vie

Aucune des deux démarches : celle qui ne s’attache qu’aux similarités et celle qui ne voit que les différences, ne suffit à rendre compte du simul et singulis dont l’humanité,  comme le vivant en général, est fait.