Savoir déceler le diamant dans le charbon

Written by Aldor

Lorsque j’ai été engagé dans l’entreprise où je travaille, il y a maintenant un certain temps, je l’ai été par un jeune directeur, Jean-Paul, qui avait – et a toujours, certainement – l’immense qualité de savoir déceler et extraire, des propos qu’on lui tenait et des analyses qu’on lui présentait, l’aspect intéressant, intelligent, positif. On lui disait quelque chose qui n’était pour partie qu’une banalité et il vous renvoyait une idée nouvelle et originale qu’il avait su découvrir dans vos paroles. On se sentait plus intelligent à l’issue des discussions qu’on avait avec lui car à chaque instant, il filtrait et recombinait les choses pour y voir ce qui y était constructif et nouveau, ce qui permettait de faire avancer les choses.

C’est une immense qualité managériale que de savoir agir ainsi. Mais c’est surtout une immense qualité humaine, de dimension quasi théologique : la capacité de transmuter  les choses, de déceler la pierre précieuse dans le minerai, le beau dans le laid, l’admirable dans l’informe, de transformer la matière première en un métal brillant, et d’utiliser ce phénomène pour rayonner et éclairer le monde, à la manière d’une étoile ou d’une supernova transformant les éléments, fabriquant de l’or à partir de l’hydrogène et illuminant l’univers. 

Savoir déceler, dans cette masse informe et noirâtre d’atomes de carbone qu’est le charbon, le diamant.

Comments: 2

  1. Je suis tout à fait d’accord avec votre analyse. Je crois même que cette posture, ce regard précisément positif posé sur le monde et les êtres est une voie vers la paix -intérieure, le bonheur en somme- et peut-être une voie vers la paix entre les hommes aussi.
    A ma toute petite échelle, c’est une posture nécessaire pour enseigner, sans tomber dans l’aigreur, ou le désespoir. Faire comme votre directeur: faire sentir à chaque élève sa valeur. C’est idéal vers lequel je tends, mais dont je sens bien que je suis loin, malheureusement.

  2. Très fine observation. Il est rare d’écrire qu’une qualité managériale peut-être une qualité humaine fondamentale mais c’est très juste. C’est en effet, comme l’écrit le commentateur précédent un idéal auquel on s’efforce sans toujours y parvenir…

Laisser un commentaire