Lourd sans être grave et superficiel sans être léger

https://improvisations.fr/wp-content/uploads/20190413superficiel.mp3?_=1

Une twitteuse, L’idéelle, citait hier une pensée d’un écrivain, philosophe, que je ne connaissais jusqu’alors pas, Bertrand Vergely.

La pensée est la suivante :

« ll faut vivre avec légèreté. Sans s’appesantir. Car la lourdeur tue la vie. Mais il faut aussi vivre avec gravité. Sans effleurer les choses. Car ne rien approfondir fait s’évaporer la vie. On peut être grave sans être lourd et léger sans être superficiel. »

Je me disais, en la lisant, que c’était très vrai. Mais aussi que, malheureusement, c’est souvent le contraire qui se produit : on voulait être grave et léger ; on est seulement lourd et superficiel.

Ironie des choses et de la vie !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.