Grosse colère

https://improvisations.fr/wp-content/uploads/20200229colere.mp3?_=1

C’était l’autre jour, dans un magasin, une dame très en colère contre le temps qu’il faisait, qui emplissait la boutique de son énervement et qui, comme aveuglée et déstabilisée par cette colère qui bouillonnait en elle, ne se contentait pas de crier et de geindre mais renversait tout sur son passage, ce qui ajoutait de l’eau au moulin de ses plaintes.

C’était un jour de très grands vents et, jamais, disait-elle du haut de sa maturité, elle n’avait connu cela : à une ou deux reprises, le matin même, elle avait failli être jetée à terre par une bourrasque.

Et puis, ce même matin ou peut-être la veille, une grosse pluie de giboulées était tombée, faite de grosses gouttes sous lesquelles la ville s’était noyée
Et elle avait ete trempée jusqu’aux os. Jamais jamais cela n’était arrivé ! Qu’avait donc fait la France pour mériter pareil châtiment ?

Et ses cris envahissait le magasin ou elle se déplaçait maladroitement,  bousculant les rayonnages, en faisant tomber des paquets et maugréant et s’écriant de ce mauvais rangement et de sa maladresse.

Et nous étions ébahis de cette colère qui montait, montait, montait, s’entretenait elle-même sans pouvoir s’arrêter, bouillonnait, débordait, détruisant tout sur son passage et s’accroissant de cette destruction qu’elle-même provoquait.

4 réflexions au sujet de « Grosse colère »

  1. emotionsdefemme – Narbonne - France – J'ai eu un parcours professionnel atypique. Architecte urbaniste, restauratrice puis cadre commerciale, j'ai été frappée par une maladie neurologique fin 2013 qui m'empèche de dormir. J'ai profité de ces nuits blanches pour recommencer à dessiner et à écrire des poèmes qui traduisent mes « Emotions de femme. »
    emotionsdefemme dit :

    Les gens en colère le sont presque toujours contre eux mêmes et ne pouvant l’accepter la dirige vers autre chose ! Le spectacle a du être étonnant …
    amitiés Aldor.

  2. Incroyable ! On lui a dit que c’était mauvais pour la santé, de s’embiler comme ça ?
    (s’embiler, c’est un mot de par chez moi…mais tu l’auras compris, je pense )
    En tout cas, ce devait être marrant, je plussoie au commentaire de Catherine
    Bisous Aldor

  3. aline angoustures – Je suis historienne, j'adore la poésie (j'en ai écrit un peu) et l'humour. J'ai créé le blog Lesensdesmots pour partager avec vous un regard sur le monde à partir des mots, rien que des mots, tous les mots. J'essaie de vous faire découvrir des poèmes que j'adore et qui rendent leur force à un mot, des lectures, un regard souvent critique sur les mots dans la société d'aujourd'hui et un petit feuilleton (ou une chronique) sur les verbes, pour parcourir notre vie d'hier à aujourd'hui avec nostalgie et humour. Lesensdesmots a une page facebook et une page twitter. Bienvenus et surtout n'hésitez pas à m'écrire sur vos mots à vous !
    aline angoustures dit :

    Beau sujet la colère qui peut parfois nous sauver, non ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.