Faire au mieux

https://improvisations.fr/wp-content/uploads/20171214mieux.mp3?_=1

 

Sauf  dans les quelques cas où ce qu’on nous demande est précis et encadré : aider à garer un camion dans une grange, par exemple, (et dans ce cas, il faut avoir l’humilité de se muer en instrument et de ne pas chercher à en faire plus), on ne sait jamais très bien ce qui est attendu de nous ni comment répondre le mieux à ce désir, à cette envie, à ce besoin, à cette confiance qui nous est faite, et qui reste vague et suspendue.

Et la seule chose que nous puissions alors faire, c’est faire au mieux. Faire non pas strictement ce qui nous est demandé ;  faire non pas ce que nous croyons être attendu de nous ; faire non pas ce que nous pensons être suffisant, mais faire au mieux, qui est ce que nous devons faire.

Tel est l’objet de cette improvisation.

9 réflexions au sujet de « Faire au mieux »

  1. Es-tu encore dans les exigences de l’amour? Entre exigence et bienveillance, il y a sûrement beaucoup de bonne foi 😉 Belle journée 🙂

    1. Aldor – Paris, France – Un Parisien qui blogue, Un deuxième improvise, Un troisième se promène, Un quatrième montre des images, Un cinquième écrit. Ce sont pourtant les mêmes : https://improvisations.fr, https://aldoror.fr, https://promenades.improvisations.fr, https://images.improvisations.fr, https://lignes.improvisations.fr, https://notes.improvisations.fr
      Aldor dit :

      Bonjour, Annick,

      Non, je ne parlais pas spécialement d’amour ici. Je songeais à une conversation que j’avais eue avec mon fils.

      Bonne journée à toi aussi.

  2. Oui, faire du mieux que nous pouvons, mais il est frustrant de sentir sa limite, en la touchant. Mais aller un peu au delà, faire un peu mieux que ce que nous pouvons ou pensions pouvoir, oh, quelle joie intense et intensément égoïste, personnelle, avant même qu’intervienne la dimension du devoir.

    1. Aldor – Paris, France – Un Parisien qui blogue, Un deuxième improvise, Un troisième se promène, Un quatrième montre des images, Un cinquième écrit. Ce sont pourtant les mêmes : https://improvisations.fr, https://aldoror.fr, https://promenades.improvisations.fr, https://images.improvisations.fr, https://lignes.improvisations.fr, https://notes.improvisations.fr
      Aldor dit :

      Bonjour, Clémentine.

      C’est amusant, ce que tu dis. Car peut-être est-ce une illusion mais j’ai si souvent l’impression, quant à moi, que je pourrais faire mieux si vraiment je m’en donnais la peine et n’étais pas si conciliant avec ma paresse. Mais peut-être est-ce une illusion dont je me berce, pour me rassurer, une sorte de complexe de l’échec bizarrement agencé…

      1. Je ne sais pas Aldor. En tant que perfectionniste inaltérable, j’ai souvent l’impression aussi que “j’aurais du” faire mieux, alors même que parfois, je n’aurais pas pu. Les rares fois où je n’ai pas cette sensation et où j’ai vraiment l’impression d’avoir faire du mieux possible, la satisfaction est immense.

    1. Aldor – Paris, France – Un Parisien qui blogue, Un deuxième improvise, Un troisième se promène, Un quatrième montre des images, Un cinquième écrit. Ce sont pourtant les mêmes : https://improvisations.fr, https://aldoror.fr, https://promenades.improvisations.fr, https://images.improvisations.fr, https://lignes.improvisations.fr, https://notes.improvisations.fr
      Aldor dit :

      Oui, absolument. Même si on n’y arrive pas toujours, il faut essayer, toujours.

  3. Sylvie Ge – Nouvelle-Zelande, Grande-Bretagne, Canada, etc. – I find inspiration from different forms of poetry (White, haiku, Prynne ) and everyday life to feed this experimental blog. I have devoted my time to writing and poetry since 2015, after working as an academic at the University of Canterbury from1995. Photos are mine unless stated otherwise. Canon digital. Je m'inspire librement de differentes formes de poesie (White, haiku, Prynne) et du quotidien pour alimenter ce blog de poesie visuelle. Je me consacre maintenant entierement a l'ecriture, apres avoir quitte la vie universitaire (Universite de Canterbury) en 2015. Les photos sont les miennes, sauf indication contrary. canon digital
    Sylvie G dit :

    …Ce qui semble etre ce que je fais la plupart du temps, parfois avec satisfaction, souvent avec frustration..

    1. Aldor – Paris, France – Un Parisien qui blogue, Un deuxième improvise, Un troisième se promène, Un quatrième montre des images, Un cinquième écrit. Ce sont pourtant les mêmes : https://improvisations.fr, https://aldoror.fr, https://promenades.improvisations.fr, https://images.improvisations.fr, https://lignes.improvisations.fr, https://notes.improvisations.fr
      Aldor dit :

      Bonjour, Sylvie,

      Je vois que tu es sur la même ligne que Clémentine des Crayons…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.