http://improvisations.fr/wp-content/uploads/20170126conventions.mp3

Honneur et dignité


Nous parlions l’autre jour avec les enfants de l’honneur et de la dignité. Eléonore semblait avoir immédiatement compris ce qu’était la dignité. Dans l’esprit de Balthazar, une certaine confusion paraissait demeurer entre la notion, toute personnelle, toute intérieure, de dignité, et celle, sociale, extérieure, d’honneur.

Tel est l’objet de cette improvisation qu’appelle également un passage récemment lu des Misérables où l’on voit Monsieur Madeleine – Jean Valjean – atteint dans son honneur peut-être par un crachat de Fantine, mais qui n’en reste pas moins digne et seul maître de sa dignité.

On peut se moquer de moi, se jouer de moi, abuser de moi ; on peut atteindre à mon honneur mais je suis et demeure seul maître de ma dignité.

Une réflexion au sujet de « Honneur et dignité »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.