Catégorie : Façons d’être

1 octobre 2022 / / Façons d'être

Parler de biodiversité  est comme parler de ressources humaines. Je ne sais qui a eu le premier l’idée d’employer cette expression mais j’ai du mal à comprendre qu’on ne lui soit pas tombé dessus à bras raccourcis tellement cette dénomination dévoile ce qu’on devrait chercher à cacher : l’assimilation des êtres à une ressource conçue et gérée pour être exploitée au mieux.

15 août 2022 / / Façons d'être

J’ai trop souvent agi moi-même ainsi pour ne pas déceler l’imposture, au moins partielle : cette façon d’instrumentaliser un être dépendant (un enfant, un chien, un chat) pour attirer l’attention sur nous-mêmes, cette manière de prétendre s’intéresser à lui alors qu’il n’est qu’un faire-valoir.

29 juin 2022 / / Façons d'être

Notre esprit est ainsi fait qu’étonnament, nous sommes plus attentifs aux choses, plus en éveil, plus présents au monde avec de la musique, avec un fond sonore dessinant un paysage, que dans le silence. Ou, pour dire les choses autrement : peut-être la musique gène-t-elle notre concentration mais elle soutient l’attention, qui n’est pas la même chose et qui, dans bien des cas, est beaucoup plus utile, beaucoup plus efficace que ne l’est la concentration.

17 juin 2022 / / Façons d'être

Les coeurs purs sont ces personnes qui pensent, parlent, agissent sans se soucier d’elles-mêmes ni de quoi que ce soit d’extérieur au sujet : ni réalisme, ni bienséance, ni souci du qu’en-dira-t-on, ni peur, ni agenda caché. Elle sentent en elles un devoir impérieux qui balaie tous les doutes et toutes les appréhensions, et elles s’y conforment parce que c’est, à cet instant  la seule chose à faire, peut-être la seule qu’elles puissent faire.

20 février 2022 / / Façons d'être

L’habit noir renvoie d’abord à la pauvreté et à la simplicité mais il a vite fait de devenir, sous l’effet d’une inversion maligne, le signe du pouvoir et de l’orgueil

14 octobre 2021 / / Choses de la vie

Représenter des femmes, ou montrer des femmes et des hommes, n’est pas si neutre et ne va pas si de soi que ça. C’est toujours, en effet, prendre le risque de réveiller ou de faire la part belle à cette assignation des femmes à leur corps, si puissamment ancrée en nous.

25 septembre 2021 / / Façons d'être

On arrive à cette pointe extrême des idées où tout vibre et se retourne, ce qui est signe de vérité : car au-delà même de la simple apparence, il y a, dans le discours cyniquement égoïste des héros d’Ayn Rand, dans l’humour des personnages de Romain Gary, une élégance et un souci de l’Autre sans commune mesure avec celle des altruistes de profession. Et dans leur façon simple de ne pas raser les murs et parfois de se mettre en avant plus d’humilité vraie que dans l’orgueil de ceux qui prétendent ne jamais penser à eux.

11 septembre 2021 / / Façons d'être

L’appétence ! Qu’elle est belle et légère, aérienne, délicate ! On est loin de la grossièreté charnelle et intestinale de l’appétit et du désir !

4 août 2021 / / Façons d'être

Dans sa fixité et sa pérennité, le mot empêche de distinguer la fluidité des choses réelles : nous sommes engoncés dans une explication qui ne parvient plus à s’accrocher au réel parce qu’elle s’accroche aux mots. A vouloir absolument mettre des mots sur les phénomènes, nous ne pouvons plus les penser.

14 juillet 2021 / / Façons d'être

Je ne fais rien, rien de rien. Mais sous prétexte que des mots sortent de ma bouche, de ma plume, de mon clavier, je me sens investi d’une légitimité particulière et toise de haut le commun des mortels.