Chaque jour, perfectionner le jour

Written by Aldor

 

Chaque jour, perfectionner le jour.

A chaque fois, sans espoir de succès, essayer de faire mieux

J’ai trouvé ces deux phrases, cette sorte de Todo, dans le blog d’un nonne zen vivant au Québec, une “nonne urbaine” comme elle se nomme elle-même, qui décrit ainsi ses journées et sa tâche.

Faire mieux, faire mieux chaque jour. Suivre le rite non pas pour tomber dans le mécanique et la routine – ce à quoi il conduit souvent certainement –  mais pour y mettre toute son attention et profiter de ce geste répété, inlassablement répété jour après jour, pour jour après jour l’améliorer et le perfectionner.

Laver mieux la vaisselle, ouvrir mieux son cadenas, aimer mieux, marcher mieux, travailler mieux. Utiliser l’occasion qui nous est donnée de pouvoir presque indéfiniment reprendre le geste que nous avons à faire, la tâche qui nous a été confiée, la relation que nous avons nouée pour, touche par touche, point par point, petit à petit, faire mieux que nous n’avions jusqu’alors fait.

Elles ne sont pas si courantes, les occasions que nous avons d’améliorer ce que nous faisons. La vie passe, le fleuve du temps coule et les choses ne sont jamais tout à fait les mêmes que ce qu’elles avaient été. Il n’y a, dans l’absolu, jamais vraiment de deuxième chance.

Mais on peut, à force d’attention, perfectionner le quotidien. A tout le moins s’y essayer. Ce n’est pas peine perdue.

PS : en introduction sonore, Bayaty, de Georges Gurdjieff, joué par Anja Lechner et Vassilis Tsabropoulos.

 

Laisser un commentaire