http://improvisations.fr/wp-content/uploads/20170122nepasmentir.mp3

Nudité


 

Il m’est brusquement apparu hier, dans la journée, que, depuis plusieurs mois, les rêves que je fais (et du détail desquels je ne me rappelle pas) ont un point commun qui leur donne leur coloration singulière : j’y suis nu. A demi-nu, plutôt puisque j’ai le torse habillé et que c’est en dessous de la ceinture que je ne porte pas de vêtements, laissant voir les fesses et l’autre côté aussi.

Je fais, dans ces rêves, des choses diverses (qui, dans la sorte d’écho mental que j’en conserve, sont plutôt bonnes et positives) mais je suis toujours, les faisant, entravé et retenu par cette nudité que je dois toujours chercher à cacher, ce qui m’oblige à me tenir tordu, à garder les genoux ployés pour marcher ou courir, et à, une fois faites les choses que je devais faire, revenir vite me cacher pour éviter d’être trop vu, inquiété ou arrêté. Cette semi-nudité ne m’empêche pas d’agir, ni d’aller et venir mais elle me gêne et me retient, comme le feraient les ailes rognées d’un oiseau.

J’ai ce matin, avant de prendre mon micro pour raconter cela, cherché sur Internet ce que cette nudité onirique et obsessionnelle pouvait bien signifier. Bien des significations lui sont données, qui ne sont pas très favorables.

Mais j’ai d’autres repères : des souvenirs de conversations (réelles ou imaginées), sur ce sujet, avec mes parents, avec Katia, avec mes enfants. Et puis les chemins sur lesquels, ces derniers jours, ma pensée a cheminé. Je ne peux, en effet, m’empêcher de faire le lien entre cette prise de conscience soudaine et les réflexions que je mène, depuis quelques jours, sur la chasteté : que la conscience de la nudité qui habite mes rêves m’apparaisse au moment même où je réfléchis aux paroles de François sur la chasteté de l’eau (et plus avant, sur la notion de chasteté), cela ne me paraît pas être un hasard.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.