Comme un sanglot

https://improvisations.fr/wp-content/uploads/20180621sanglot.mp3?_=1

 

Il y a ces soupirs
Lourds et qui portent le monde,
Et puis cette chose,
Qui monte et se fraie
Un chemin en nous
Comme une bulle dans un tuyau d’eau ;
Comme un sanglot retenu
Qui grandit et éclate
En larmes soudain répandues.

Est-ce cela, s’ouvrir ?
Se laisser aller à cet on-ne-sait-quoi
Qui fleurit parmi les pleurs ?

 

 

 

Écrit par :

11 Comments

  1. Comme ce poème est beau, comme ce poème me touche, et comme il fait écho à ce qui me traverse… Merci Aldor!

  2. […] ne sait pas pourquoi, bouleversent et font monter en nous, de façon irrépressible, une sorte de sanglot, ouvrent une […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.