http://improvisations.fr/wp-content/uploads/20170122nepasmentir.mp3

Une bourse grise (un rêve)


 

Voici l’étrange rêve que j’ai fait cette nuit ; un de ces rêves dont on se demande, rétrospectivement, avec émerveillement (mais aussi un étonnement mêlé d’un peu d’angoisse), sur quel terreau mystérieux et inconnu de nous ils ont bien pu prendre naissance.

J’étais au Pays basque. Seul ou accompagné, je ne le sais. Je devais faire un pèlerinage, qui n’était pas le pèlerinage de Saint-Jacques mais quelque chose de beaucoup plus court, long seulement de quelques kilomètres. Il fallait pour cela revêtir ou porter certains accessoires : une cape, un grand chapeau, un bâton, et arborer, en le tenant à la main, le signe distinctif par excellence : une petite bourse grise, en toile ou en cuir contenant je-ne-sais-quoi.

Je croyais pouvoir accomplir ce pèlerinage seul, partant quand il me chantait et marchant à mon rythme mais c’est précisément en cela que je me trompais. Il fallait, pour faire ce pèlerinage dans les règles, partir en groupe, marcher en groupe et arriver en groupe. Et cela, je ne le savais pas.

Tandis que je me promenais ou que je paressais, on était donc allé me chercher pour me conduire dans une salle où étaient rassemblés les autres pèlerins, qui n’avaient d’ailleurs marqué aucune impatience à mon égard : ils m’attendaient seulement pour partir. J’avais revêtu ma cape et mon grand chapeau, avais agrippé dans une main le bâton un peu noueux, de bois, dont je devais m’aider, et avais, de l’autre main, pris la petite bourse grise qui marquait mon état.

Et puis j’étais parti, avec les autres.

Et c’est sur cela que le souvenir de mon rêve se terminait.

C’est aujourd’hui l’anniversaire de Katia. Est-ce un souvenir du projet que nous avions de rejoindre Avila en vélo, en passant par le Pays basque ? Ou un écho de la conversation de vendredi avec Juliette qui me parlait du Pays basque ?

Qui sait ?

Une réflexion au sujet de « Une bourse grise (un rêve) »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.