http://improvisations.fr/wp-content/uploads/20170127deplaire.mp3

Le rossignol était un merle


Durant la journée, Porquerolles est emplie de la stridulation des cigales.

Mais il existe certains recoins, certaines zones d’ombre où, le soleil ne touchant pas les arbres ou les touchant très peu ou tardivement, on peut, au matin surtout, entendre les oiseaux.

Ainsi, ce matin, au tournant du chemin, entre la plage de la Courtade et le fort du Lequin, on pouvzit entendre des merles qui se répondaient, d’arbre en arbre, embellissant l’air de leurs trilles.


PS : comme les précédents, cet enregistrement à été réalisé en stéréo et s’écoute mieux avec un casque…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.