Dans quelle intention ?

https://improvisations.fr/wp-content/uploads/20201015brisure.mp3?_=1

Le couvre feu qui va être instauré dans les grandes métropoles est-il une mesure transitoire d’ordre sanitaire ou une décision visant à accentuer le climat d’angoisse et d’asservissement dans lequel vit le pays pour y briser toute résistance ? Il est extraordinaire de voir à quel point les commentaires et les avis divergent.

Pour les uns, c’est une mesure évidemment imparfaite et gênante mais qui poursuit l’objectif louable de freiner la diffusion du virus là et quand ça peut être fait en occasionnant le moins de dégâts possibles, notamment à l’économie et à la scolarité – parce qu’il est préférable, quand on le peut, de ne sacrifier ni l’avenir, ni la production de richesse.

Pour les autres, c’est une pierre supplémentaire ajouté à l’édifice policier et totalitaire que construisent, depuis des mois et des années, des dirigeants pourtant aussi différents que Boris Johnson, Emmanuel Macron et les ayatollahs iraniens, unis dans le même complot contre le peuple.

Ce n’est pas ici le jugement sur le bien-fondé des décisions, qui diffère, d’un bloc à l’autre, comme dans le jeu politique normal : cette mesure est-elle bonne ou mauvaise, qui va-t-elle privilégier, à qui va-t-elle être défavorable ?, mais la perception des motivations : s’agit-il, au fond, de sauver des gens ou d’enchaîner le peuple ? ; non pas : est-ce positif ou négatif mais : dans quelle intention ?

C’est une grande brisure, une grande incompréhension, une grande défiance, qui béent ainsi en notre sein, et qu’il faut donc raccommoder.


À la relecture,  je me rends compte de la difficulté que j’ai à résister à l’appel malicieux de la caricature. Éviter de dépeindre les autres comme des fous et faire au contraire ressortir ce qu’il y a de sain dans leur attitude.

 

Écrit par :

4 Comments

  1. 15 octobre 2020
    Reply

    ces mesures semblent tellement ‘énormes’ que ça semblent cacher une intention encore plus ‘énorme’ à tel point qu’intellectuellement nous ne puissions y penser…..

    • 15 octobre 2020
      Reply

      Énorme, le fait de ne pas pouvoir pendant quelques semaines, sortir entre 21 heures et 6 heures dans les grandes villes ?

      Si ça permet d’éviter quelques milliers de morts assez atroces ou de diminuer leur nombre, ça ne me paraît pas très énorme, en fait.

  2. 15 octobre 2020
    Reply

    Les français, champions de la grève et de la manifestation (ce qui en soit n’est pas un mal) sont particulièrement indisciplinés. Des lors que on leur impose une mesure visant à les protéger, ils crient à la manipulation et à la privation de liberté. Je crois comme toi sur les politiques font ce qu’ils peuvent et qu’il ne faut pas toujours voir d’intention malveillante partout.

    • 15 octobre 2020
      Reply

      Oui, Catherine, c’est très bien la manifestation, la protestation et, quand il le faut, la grève.

      Mais ça n’est justement pas de cela qu’il s’agit ici, je suis bien d’accord avec toi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.