“Etre grand, c’est épouser une grande querelle”

Written by Aldor

 

“Etre grand, c’est épouser une grande querelle”

a dit Shakespeare je-ne-sais-où, la citation étant connue en France parce que Charles de Gaulle l’a reprise en exergue d’un de ses livres.

Je m’en suis souvenu cette nuit, de cette citation, tandis que je songeais à une remarque que m’avait faite Katia hier, remarque que je n’avais d’abord pas comprise – ou, plus justement, que j’avais d’abord mal comprise, dans son sens et son intention – puis que j’ai comprise plus tard dans la soirée. Et songeant (sans y songer, naturellement – c’est la magie des rêves et des méditations) à cette remarque pendant la nuit, le souvenir de cette citation m’est venu, qui fut éclairé au matin par la lecture d’un passage du Miroir des limbes, d’André Malraux.

Sans doute ai-je un jour compris le sens de cette formule mais il est certain que, depuis, je l’avais oublié. Le plaisir de la redécouverte, née de la remarque de Katia, n’en fut que plus grand.

“Etre grand, c’est épouser une grande querelle” ne signifie pas qu’il faille épouser une grande querelle pour devenir grand. Cela signifie que la grandeur est entièrement dans le fait d’épouser une grande querelle. La grandeur n’est pas dans la personne, qui est au contraire humble et soumise à ce qui l’anime ;  elle est entièrement dans la querelle, dans la cause. André Malraux donne comme exemple Bernard, Bernard de Clairvaux, entièrement dévoué à son combat, n’existant que par lui et qui trouve sa grandeur et son éclat dans cet effacement, dans ce dévouement. Charles de Gaulle, avec ses goûts modestes, son refus total de tout enrichissement, est un autre exemple de cette grandeur, de ce rayonnement qui n’est fait que de l’extinction de soi-même, du dévouement total à une cause, de l’incarnation d’un combat : être la France, incarner la grandeur de la France. C’est l’abnégation – ce mot que je n’arrivais à trouver tandis que je réalisais mon enregistrement – d’Etty Hillesum qui devient  l’aide qu’elle apporte et l’amour qu’elle porte, qui ne devient plus que cela.

Élever des enfants est une grande querelle ; il en est sûrement d’autres  – qu’il faut trouver.

Comments: 2

Laisser un commentaire