Authenticité, sincérité, vérité

https://improvisations.fr/wp-content/uploads/20190517authenticite.mp3?_=1

 


J’assistais l’autre jour à un colloque auquel participaient, notamment, deux parlementaires : l’un qui connaissait le sujet que je connais également un peu et avec le propos duquel j’étais plutôt d’accord ; l’autre, qui avait un discours beaucoup plus hésitant, interrogatif, voire confus, et dont je n’arrivais pas très bien à savoir ce qu’elle pensait.

J’étais donc beaucoup proche de la pensée du premier que de celle de la seconde.

Et pourtant, les hésitations, les doutes, les silences, le rougissement même de celle-ci me la rendaient beaucoup plus proche, me mettaient beaucoup plus en confiance que le discours vrai mais rodé, voire roué du premier, qui jouait, à la perfection, son rôle d’animal politique.

La seconde était une femme et le premier un homme, ce qui – malheureusement – entre certainement aussi en ligne de compte dans ma perception des choses. Mais au fond, c’est bien la différence de ton qui importait le plus : quoi que plus proche de la pensée du premier que de celle de la seconde, j’étais beaucoup plus en phase avec celle-ci qu’avec celui-là.

Cela me rappelait les discussions récemment lancées sur les réseaux sociaux et sur son blog, par Laurence Bouchet, à propos de la sincérité et de l’authenticité, discussions que j’ai déjà eues avec Katia : la sincérité n’est pas forcement l’authenticité, dit-elle ; on peut être sincère et cependant ne pas être authentique. Mais au fond, je crois ne pas comprendre cette distinction. Je veux dire que je ne la saisis pas, faute d’avoir un esprit assez affûté : je vois bien – et c’est patent dans l’anecdote que je raconte – la différence entre sincérité et vérité, mais entre sincérité et authenticité, si même je devine et peut-être confusément perçois qu’il y a une nuance, j’ai du mal à mettre le doigt dessus.


PS : Mon fils, à qui j’en ai parlé, me proposait ceci qui me parait juste parce que ça marque la différence plus que l’opposition entre les deux notions :

  • la sincérité concerne notre rapport aux autres : c’est une sorte de transparence envers les autres ;
  • l’authenticité concerne notre rapport à nous-mêmes : c’est une fidélité à nous-mêmes, une sorte d’entièreté, de cohérence de l’être.

Les deux ne jouent donc pas dans la même cour. C’est pourquoi ils peuvent être disjoints même si la logique voudrait que la personne authentique soit également sincère (sinon quelque chose fait tache).

 

 


17 réflexions au sujet de « Authenticité, sincérité, vérité »

  1. Puis-je ajouter que j’aime le fait que tu es conscient de tes « biais » (je ne sais plus le bon mot) lorsque tu dis avoir tendance à écouter davantage la femme ? D’ailleurs, je ne partage pas cette tendance mais bien une sorte de tendresse ou de confiance envers l’expression du doute. Le signe d’une honnêteté intellectuelle précieuse et malheureusement assez rare.

    1. Aldor – Paris, France – Un Parisien qui blogue, Un deuxième improvise, Un troisième se promène, Un quatrième montre des images, Un cinquième écrit. Ce sont pourtant les mêmes : https://improvisations.fr, https://aldoror.fr, https://promenades.improvisations.fr, https://images.improvisations.fr, https://lignes.improvisations.fr, https://notes.improvisations.fr
      Aldor dit :

      Merci, Frog.

      De ce biais là, j’aurais du mal a ne pas être conscient, tellement il est prégnant.

      …et le pire est que je n’arrive pas a me convaincre totalement de ce que ce biais en est un…

  2. Il est vrai que la notion d’authenticité n’est pas facile à cerner.

    Cette discussion me rappelle un échange récent avec Esther.
    (voir ici https://guillemettes.wordpress.com/2019/05/11/louis-aragon/#comments)

    Je me souviens également d’une anecdote. Un jour, je dis à un ami : « Qu’est-ce qu’il est brillant, ce type » et mon ami de me répondre : « Oui, il est brillant comme du formica ». En gros, derrière le vernis, derrière le clinquant, il n’y a rien, aucune consistance, le vide, le néant (c’est souvent peut-être le cas…). Là où il y a du formica (ou du toc, du stuc ou du tac), il n’y a pas d’authenticité.

    Pour finir, voici la définition qu’en donne le CNRTL : [Concerne une manifestation de l’être] Valeur profonde dans laquelle un être s’engage et exprime sa personnalité :

    Suit une citation d’André Gide (Les Caves du Vatican) : « Une interrogation affreuse, pour la première fois de sa vie, se soulevait en lui − en lui qui n’avait jamais rencontré jusqu’alors qu’approbation et sourires, − un doute sur la sincérité de ces sourires, sur la valeur de cette approbation, sur la valeur de ses ouvrages, sur la réalité de sa pensée, sur l’authenticité de sa vie. »

    Merci Aldor d’avoir permis ce partage.

    1. Aldor – Paris, France – Un Parisien qui blogue, Un deuxième improvise, Un troisième se promène, Un quatrième montre des images, Un cinquième écrit. Ce sont pourtant les mêmes : https://improvisations.fr, https://aldoror.fr, https://promenades.improvisations.fr, https://images.improvisations.fr, https://lignes.improvisations.fr, https://notes.improvisations.fr
      Aldor dit :

      Cela me rassure, Andrea, de constater que nous sommes plusieurs à ne pas très bien saisir cette notion.

    2. Il y aurait alors dans la notion d’authenticité une idée de légitimité qui va au delà de la simple sincérité ? Je me contenterai de parler de sincérité. L’authenticité (le mot) me fait penser à un slogan publicitaire.

  3. En fait, je ne comprends pas ce que veut dire être “authentique”… être en toc, en stuc, “pour de faux” ?
    la sincérité, je vois ; la sympathie pour l’expression du doute (chose dont je suis souvent plus proche que de la certitude bien assurée – qui m’ennuie vite), oui, aussi, mais authentique ??

    1. Aldor – Paris, France – Un Parisien qui blogue, Un deuxième improvise, Un troisième se promène, Un quatrième montre des images, Un cinquième écrit. Ce sont pourtant les mêmes : https://improvisations.fr, https://aldoror.fr, https://promenades.improvisations.fr, https://images.improvisations.fr, https://lignes.improvisations.fr, https://notes.improvisations.fr
      Aldor dit :

      Je subodore quelque chose comme : la sincérité consiste a être transparent sur ce quon ressent ; l’authenticité comporte une part d’honnêteté intellectuelle, d’intégrité : ce que je dis, je le mets en oeuvre aussi. Je ne me contente pas de montrer que ca me touche, j’agis.

      Quelque chose comme ça mais justement, ca n’est pas clair.

    1. Aldor – Paris, France – Un Parisien qui blogue, Un deuxième improvise, Un troisième se promène, Un quatrième montre des images, Un cinquième écrit. Ce sont pourtant les mêmes : https://improvisations.fr, https://aldoror.fr, https://promenades.improvisations.fr, https://images.improvisations.fr, https://lignes.improvisations.fr, https://notes.improvisations.fr
      Aldor dit :

      J’avais traduit.

  4. Je ne sais pas si le terme de “légitimité” est le bon mot, Frog.

    Comme l’écrit Aldor (en citant Katia), “la sincérité n’est pas forcement l’authenticité, dit-elle ; on peut être sincère et cependant ne pas être authentique”. Je perçois ce qu’elle veut dire mais c’est somme toute assez confus !

    L’authenticité ? un slogan publicitaire ?! Je ne vois pas non plus ! lol (je vais chercher !)

    🙂

    1. Oh ca ne va pas loin, references à tous ces authentiques produits du terroir, bien de chez nous, pas d’imitations s’il vous plaît. Il y a cette idee aussi dans le mot d’etre à l’origine de soi même. Je n’y crois pas trop.

      1. Ah oui, je vois tout à fait ce que tu veux dire !
        Réflexion intéressante dans la mesure où je n’avais pas perçu cette dimension “d’être à l’origine de soi-même” dans ce mot. Je vais creuser la chose.

        1. Aldor – Paris, France – Un Parisien qui blogue, Un deuxième improvise, Un troisième se promène, Un quatrième montre des images, Un cinquième écrit. Ce sont pourtant les mêmes : https://improvisations.fr, https://aldoror.fr, https://promenades.improvisations.fr, https://images.improvisations.fr, https://lignes.improvisations.fr, https://notes.improvisations.fr
          Aldor dit :

          Oui, moi non plus Frog. Je vais creuser en moi moi-même .

  5. Aldor – Paris, France – Un Parisien qui blogue, Un deuxième improvise, Un troisième se promène, Un quatrième montre des images, Un cinquième écrit. Ce sont pourtant les mêmes : https://improvisations.fr, https://aldoror.fr, https://promenades.improvisations.fr, https://images.improvisations.fr, https://lignes.improvisations.fr, https://notes.improvisations.fr
    Aldor dit :

    … J’en ai discuté avec mon fils, qui m’a dit des choses intéressantes. Je les ai retranscrites en post-scriptum du post.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.