Angoisse

https://improvisations.fr/wp-content/uploads/20200909angoisse.mp3?_=1

Quand on fait du théâtre, même en amateur (surtout en amateur, peut-être), une des grandes angoisses est d’oublier son texte, ou de ne plus savoir le dire correctement.

Et pourtant, dans la plupart des cas, et sauf à ce qu’on joue de grands classiques ou des pièces en vers, les spectateurs ne connaissent pas le texte et sont donc incapables de déceler nos oublis ou nos fautes, si ce n’est par le désarroi que nous montrons alors.

Nous nous faisons ainsi nos propres censeurs, inhibés par une crainte le plus souvent irrationnelle, et forgeons de nos propres appréhensions la pierre d’angoisse sur laquelle nous finirons par trébucher.

 

13 réflexions au sujet de « Angoisse »

  1. emotionsdefemme – Narbonne - France – J'ai eu un parcours professionnel atypique. Architecte urbaniste, restauratrice puis cadre commerciale, j'ai été frappée par une maladie neurologique fin 2013 qui m'empèche de dormir. J'ai profité de ces nuits blanches pour recommencer à dessiner et à écrire des poèmes qui traduisent mes « Emotions de femme. »
    emotionsdefemme dit :

    Il en va de même de toutes nos peurs et craintes mais je suppose que c’est ce que tu voulais démontrer. Amitiés Aldor.

  2. Paquerite – France – Tous les textes et images de ce site sont soumis au code de la propriété intellectuelle (Articles L112-1 et L112-2). Toute reproduction, même partielle, est strictement interdite sans l'autorisation écrite des auteurs (Corinne Bellocq pour les textes, Jérôme H. Bellocq pour les photos et illustrations).
    Corinne Bellocq dit :

    Pour avoir fait quelques temps du théâtre, oui c’est vrai le fameux “trou” est une problématique…
    J’en ai vécu un énorme lors d’un monologue important.
    Je crois m’en être brillamment sortie en disant simplement ” désolée, mais j’ai un trou”(avec un tout grand sourire).
    À cet instant une force s’est emparée de moi.
    Elle venait d’ailleurs…des spectateurs !
    De toutes ces silhouettes qui se dessinent dans la nuit d’une scène, j’ai ressenti une sorte d’empathie, de vigoureuse empathie.
    Se faisant, mon éloquence a redoublé d’intensité pour aller au bout de ce monologue qui le méritait tellement.
    Les spectateurs ont adoré.
    À l’instant de cette douce victoire, l’humilité en plus d’une grâce devint mon salut.
    La peur est en lien avec l’ego…
    Ce n’est pas si souvent, mais que j’aime tordre le cou de mes peurs, c’est une belle manière de faire taire l’ego.
    La vanité empêche plus qu’elle ne porte.
    Merci pour ton texte, il est bien inspirant.

      1. Paquerite – France – Tous les textes et images de ce site sont soumis au code de la propriété intellectuelle (Articles L112-1 et L112-2). Toute reproduction, même partielle, est strictement interdite sans l'autorisation écrite des auteurs (Corinne Bellocq pour les textes, Jérôme H. Bellocq pour les photos et illustrations).
        Corinne Bellocq dit :

        Merci Frog, cette histoire est un très grand moment qui m’a fait grandir.
        Mes compères apprentis comédiens m’en firent plein de compliments, l’un d’eux me dit “tu les as tous récupérés avec un large sourire plein d’honnêteté, et en un claquement de doigts, ils sont tous devenus tes alliés”.
        Car depuis les coulisses et les strapontins ils avaient ressenti la même chose que moi…
        Chère Frog, je suis bien heureuse de te retrouver dans le jardin d’Aldor.
        Merci Aldor de si bien nous réunir dans l’ombre de tes mots et de pensées.

        1. Mais oui, comme c’est bon de se retrouver chez Aldor ! Et l’honnêteté est toujours une bonne chose !

          1. Aldor – Paris, France – Un Parisien qui blogue, Un deuxième improvise, Un troisième se promène, Un quatrième montre des images, Un cinquième écrit. Ce sont pourtant les mêmes : https://improvisations.fr, https://aldoror.fr, https://promenades.improvisations.fr, https://images.improvisations.fr, https://lignes.improvisations.fr, https://notes.improvisations.fr
            Aldor dit :

            Le blog de Corinne a changé d’adresse
            Désormais, c’est :
            http://www.paquerite.com/

          2. Paquerite – France – Tous les textes et images de ce site sont soumis au code de la propriété intellectuelle (Articles L112-1 et L112-2). Toute reproduction, même partielle, est strictement interdite sans l'autorisation écrite des auteurs (Corinne Bellocq pour les textes, Jérôme H. Bellocq pour les photos et illustrations).
            Corinne Bellocq dit :

            Coucou,
            Alors il paraît qu’il faut faire paquerite.com
            Et il faut s’abonner
            En réouvrant le blog j’ai perdu tous mes anciens abonnés,likes…
            C’est assez embêtant mais je n’ai pas trouvé la solution.
            Merci pour ta question !
            Merci de me tenir au courant 😉
            Bon appétit

  3. Paquerite – France – Tous les textes et images de ce site sont soumis au code de la propriété intellectuelle (Articles L112-1 et L112-2). Toute reproduction, même partielle, est strictement interdite sans l'autorisation écrite des auteurs (Corinne Bellocq pour les textes, Jérôme H. Bellocq pour les photos et illustrations).
    Corinne Bellocq dit :

    Merci beaucoup Aldor,
    tu es très sympathique, réactif et bien plus doué que moi! 😉

    1. Aldor – Paris, France – Un Parisien qui blogue, Un deuxième improvise, Un troisième se promène, Un quatrième montre des images, Un cinquième écrit. Ce sont pourtant les mêmes : https://improvisations.fr, https://aldoror.fr, https://promenades.improvisations.fr, https://images.improvisations.fr, https://lignes.improvisations.fr, https://notes.improvisations.fr
      Aldor dit :

      Tu es trop gentille, Corinne.

      Mais tu ne peux pas indiquer ta nouvelles adresse sur ton compte WordPress ?

      1. Paquerite – France – Tous les textes et images de ce site sont soumis au code de la propriété intellectuelle (Articles L112-1 et L112-2). Toute reproduction, même partielle, est strictement interdite sans l'autorisation écrite des auteurs (Corinne Bellocq pour les textes, Jérôme H. Bellocq pour les photos et illustrations).
        Corinne Bellocq dit :

        Je ne sais pas, je ne comprends pas grand chose à tout cela.
        Je me demande si je dois le signaler à tous mes anciens abonnés, qui se sont naturellement volatilisés compte tenu que j’avais fermé l’ancien blog…
        Je ne pensais que ce serait si compliqué

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.