Le jaillissement imprévisible du temps

J’écrivais hier une note, au bureau quand, voulant parler de l’avenir, est venue sous ma plume l’expression : “jaillissement imprévisible du temps“.

L’image est certainement complètement éculée ! Mais elle a une certaine saveur. Le temps est comme une source, une fontaine, un tuyau d’arrosage d’où jaillit, de façon continue et irrépressible, un flux de choses, de nouveautés, de personnes, d’événements : le présent, si fugace. Notre vie est cette avancée dans ce flux qui, à chaque instant, nous entoure, nous baigne, nous emporte, nous frappe et nous caresse.

Quand vient la pluie on peut chercher refuge sous un auvent ou un parapluie. On peut également faire comme ces enfants qui, aux beaux jours, dans les jardins publics, courent de jet d’eau en jet d’eau, recherchant le contact de l’eau, la force du flux, désirent les gouttes et sont ravis de se heurter à elles.

Le flux est irrépressible et nul ne peut s’y soustraire, le voudrait-il avec la plus grande énergie. Plongeons-y, avec curiosité et gourmandise !

3 réflexions au sujet de « Le jaillissement imprévisible du temps »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.