« Au fond » : pour un coming out du Soi.

Written by Aldor

Etty Hillesum raconte, dans son journal, que, quelques jours auparavant, sa mère lui a dit : « Au fond, je suis croyante« . Et Etty remarque que cet « Au fond » était de trop, et qu’il faut arriver à acquiescer directement, immédiatement, à ce que dit, ressent, est, cet « au fond » qui est notre tréfonds, notre soi.

Certaines personnes ont un accès immédiat à ce tréfonds qui est en eux et savent, d’instinct, qui ils sont et ce qu’ils aiment. D’autres ne se rendent pas compte de la coexistence de ces deux êtres en eux. D’autres enfin la découvrent sur le tard. On voit, dans de nombreux livres, contes, films, ces personnages qui, arrivés au bout de leur vie, réalisent soudain, dans une sorte de soupir de l’âme, que, « au fond », ça n’était pas cette vie qu’ils voulaient vivre, et pas cet être qu’ils voulaient incarner. Ils s’en rendent compte alors, établissant pour la première fois, mais trop tard, ce contact avec eux-mêmes.

On peut parfois être titillé avant. C’est une sorte de malaise de basse intensité, l’impression que quelque chose ne tourne pas aussi rond que ça le pourrait, le sentiment d’un truc qui cloche. On cherche alors à savoir ce qu’il en est, par mille moyens, qui parfois marchent et qui parfois ne marchent pas. On peut écouter, méditer, écrire, parler, se chercher dans le silence ou dans l’action, tout faire pour essayer d’atteindre enfin ce bout de soi enfoui au fond de soi, probablement depuis l’enfance, et qui est resté inhibé, apeuré, cloîtré, on ne sait pas très bien pourquoi.

C’est long, souvent décourageant, et sans certitude d’arriver. Le Soi a bien du mal à faire son Coming out, à émerger de son engoncement. On croit parfois en apercevoir un bout, on espère pouvoir l’attraper et, hop ! il replonge sous l’on-ne-sait-quoi dont nous sommes fait et qui s’affiche au tout venant.

Mais faire effort pour arriver un jour à ne plus avoir à dire « Au fond », c’est un chemin qui vaut la peine d’être suivi. Je crois.

Laisser un commentaire