Aller vers les étoiles

https://improvisations.fr/wp-content/uploads/20190124jupiter.mp3?_=1
Jupiter photographié par la sonde de la NASA Juno

Il y a ces immenses tourbillons bleus, gris, noir, jaunes ; ces longues traînées s’écoulant sur des milliers de kilomètres qui s’entremêlent, se séparent et se rejoignent ; et au milieu de la photo, un cyclone d’or et d’argent illuminé comme un soleil.

C’est Jupiter, photographié il y a de cela quelques mois par la sonde Juno.

Pouvoir, de mes yeux, voir cette image est une des raisons qui me font aimer vivre en ce début de XXIème siècle.

Je sais bien que l’exploration spatiale coûte cher ; qu’il en faut, des milliards et des milliards, des efforts, du temps et de l’énergie pour aller prendre cette photo du bout de notre système solaire – et qu’il en faut plus encore pour aller plus loin, plus loin vers les étoiles.

Mais je crois que l’homme manquerait à son devoir, à ces talents dont parle Mathieu, s’il ne se lançait pas dans l’aventure consistant à explorer l’univers, à se mettre sur la pointe des pieds pour chercher ce qui est au-delà. En ne menant pas cette quête, qui est inscrite au plus profond de ses gènes, il serait indigne de lui-même.

Je sais bien que la planète souffre, qu’il faut la réparer de toutes nos salissures ; qu’il faut, d’abord, soigner l’humanité de toutes ses blessures et de toutes les injustices. Je sais que cela demande d’immenses moyens. Mais il en va de l’exploration de l’univers comme des illuminations de Noël : sans doute ne sont-elles pas absolument nécessaires à notre survie quotidienne. Mais elles sont tellement plus belles et utiles, au fond, que toutes ces choses – des chars d’assaut aux sous-marins nucléaires en passant par les yachts et les gadgets – que nous considérons comme sérieuses et dans lesquelles nous gaspillons tant de ressources !

Explorer le monde. Aller vers les étoiles : celles qui brillent dans les yeux de celle que j’aime et celles qui brillent dans la nuit et nous appellent de leur éclat.

4 réflexions au sujet de « Aller vers les étoiles »

  1. Le coût du programme Juno est aux alentours de 1.2 milliards €. Le coût moyen d’un kilomètre d’autoroute, dans des conditions similaires, est aux alentours de 7 millions €. Ce qui fait un programme Juno à 170 kilomètres d’autoroute … ou 2,25 paquet de cigarettes par français. Question de priorité comme si bien dit dans ton article, Aldor. BRAVO !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.