Catégorie : Choses de la vie

12 mai 2021 / / Choses de la vie

Dire : hommes et femmes sont différents mais ils sont égaux, est en fait un peu facile, un peu rapide, un peu faux-cul. Et c’est mettre le problème sous le tapis que de prétendre ainsi le résoudre. Car quand on pose la différence en point d’entrée,  il est difficile, ensuite, de raisonner en termes d’égalité

28 avril 2021 / / Choses de la vie

Peut-être y a-t-il toujours, au fond du désir masculin, celui au moins des hommes de mon âge, cette dimension ogrique autant qu’orgiaque : une envie malsaine mais atavique de se nourrir de l’énergie et de la jeunesse perdues, un besoin irrépressible de vivre le rêve du Docteur Faust

8 avril 2021 / / Choses de la vie

Nos désirs sont oxymoriques : bien souvent, le plus souvent peut-être, nous désirons une chose, une personne, et simultanément son contraire ou son presque contraire : la maman et la putain, la tranquillité et l’émotion, le calme et la tempête, la sobriété et le luxe, la pesanteur et la grâce.

31 mars 2021 / / Choses de la vie

Aimer n’est pas que protéger.  C’est protéger quand il y en a besoin mais aussi, parfois, pousser en avant, et le plus souvent ne rien faire, ou seulement accompagner, pour que toutes les potentialités puissent advenir.

26 mars 2021 / / Choses de la vie

À vouloir à tout prix posséder quelque chose (ou un être), on finit par être possédé par cette chose ; à vouloir tout posséder, on n’est plus rien ; on se perd nous-même

21 mars 2021 / / Choses de la vie

L’injonction qui nous est faite de faire confiance à la science recèle une telle contradiction interne qu’elle nous rend malheureux et engendre chez nous une névrose.

5 mars 2021 / / Choses de la vie

Que ferait-on sans ces visages souriants ou pleurant, ces clins d’oeil, ces coeurs, ces fleurs, qui donnent un peu de chair et d’épaisseur à nos messages écrits
!

12 février 2021 / / Choses de la vie
2 février 2021 / / Choses de la vie

Certains considèrent le corps comme une enveloppe extérieure qui recouvrerait un pur esprit en forme d’ange. Ce que je ressens moi-même, c’est au contraire que le corps n’est pas un autre mais que nous sommes notre corps, notre corps sexué, et que quand nous ne trouvons pas en nous-même cette unité fondamentale, notre douleur est profonde.

19 janvier 2021 / / Choses de la vie

L’acteur est celui qui nous permet de découvrir la vérité des situations,  des comportements, des choses qu’on croise à chaque instant mais qu’on ne voit pas, ou qu’on ne voit plus et que lui,  par son jeu, dévoile.