Abdiquer sa liberté

Nous discutions hier avec Katia de mon sujet favori : l’amour. Je lui disais qu’à mon sens (mais peut-être changerai-je un jour d’avis), l’amour était une sorte de dépendance volontaire : volontairement, on se rendait dépendant de l’autre, on se remettait entre ses mains, comme … Continue readingAbdiquer sa liberté