Étiquette : Antigone

17 juin 2022 / / Façons d'être

Les coeurs purs sont ces personnes qui pensent, parlent, agissent sans se soucier d’elles-mêmes ni de quoi que ce soit d’extérieur au sujet : ni réalisme, ni bienséance, ni souci du qu’en-dira-t-on, ni peur, ni agenda caché. Elle sentent en elles un devoir impérieux qui balaie tous les doutes et toutes les appréhensions, et elles s’y conforment parce que c’est, à cet instant  la seule chose à faire, peut-être la seule qu’elles puissent faire.

22 mai 2021 / / Le monde tel qu'il est

Le clerc qui ne trahit pas est celui qui accepte de trahir son camp si la vérité le demande. C’est le Georges Bernanos des Grands cimetières sous la lune ; c’est la Simone Weil qui, partie elle-même combattre dans les rangs des Brigades internationales, écrit à ce même Bernanos tout le dégoût que lui inspire le sang inutilement versé.

23 décembre 2020 / / Façons d'être

Aussi admirable soit-elle, Antigone est, je crois, insupportable. Mais elle est cependant absolument indispensable.  Sans elle, le monde irait à vau-l’eau. Or on ne peut pas la suivre qu’à moitié : on est avec ou contre elle ; pas de juste milieu.

21 décembre 2019 / / Façons d'être
23 septembre 2019 / / Politiques

La fonction de Greta Thunberg n’est pas de gouverner ; il est d’orienter, d’être la conscience et éventuellement le remord de ceux qui gouvernent. Elle est notre Antigone, qui veille à ce que nos Créon n’oublient pas le chemin. 

19 janvier 2018 / / Façons d'être

Raymond Aron, évoquant Simone Weil, observait que, même si elle changeait parfois d’opinion, elle demeurait cependant toujours aussi catégorique dans son expression. Cette façon d’être…

3 mars 2017 / / Choses de la vie

Je lisais à l’instant le dialogue entre Antigone et Créon, dans l’Antigone d’Anouilh (j’en parlerai dans mon autre blog), et j’étais frappé de la dissymétrie existant…